750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-08-25T18:44:56+02:00

Pourquoi je suis devenue végétarienne

Publié par Bibilicious
Pourquoi je suis devenue végétarienne

Bonjour à tous.

Voilà bien longtemps que je n'ai pas écrit de billet sur ce blog. Beaucoup de bouleversements dans ma vie depuis le début d'année auront eu raison de mon envie de bloguer.

Je reviens ici avec un article que je n'aurais jamais pensé écrire. Mais voilà, je ressens le besoin de m'exprimer.

Cette année à été pour moi l'occasion d'une réelle prise de conscience. En effet j'ai eu le temps de lire, parcourir les réseaux sociaux (notamment Instagram que j'adore), découvrir que sur France 5 il y a des reportages hyper intéressants (:D). Et puis suite aussi à des évènements familiaux pas très réjouissants, je me suis intéressée au végétarisme/végétalisme/véganisme.

Avant de partir en courant en pensant que j'ai été recrutée par une secte, essayez s'il-vous-plaît de lire mon article jusqu'au bout.

Depuis toujours mes parents sont plutôt branchés bio et compagnie (mais sans être stricts non plus), donc j'avais une certaine ouverture d'esprit sur ce qu'on pourrait qualifier "d'alimentation naturelle".

Et puis je n'ai jamais vraiment aimé la viande non plus (sauf la charcuterie peut-être)...je me revois petite (vers 5-6 ans) rechigner devant une escalope de dinde, pourtant noyée dans la crème pour essayer de cacher un peu le goût (pas bêtes mes parents hihi). Et alors ne parlons même pas du steak haché...je n'en ai jamais mangé un en entier.

J'ai donc toujours clamé haut et fort qu'un jour je serai végétarienne. Là, ma famille (au sens général) me regardait sans grande conviction. Mais en se disant quand même que vu ma morphologie, j'allais me taper des carences tellement énormes que mon petit délire d'ado n'allait pas durer bien longtemps.

Bref, le temps à passé, et je me suis mise à cuisiner de plus en plus, et à faire les plats que je voulais, mais toujours avec de la viande puisqu'il fallait qu'ils conviennent à toute la famille.

Pourtant, au delà du dégoût que j'ai toujours eu pour la viande en temps qu'aliment, j'ai commencé à me demander pourquoi tout le monde était si révolté sachant (par exemple) qu'on mange les chiens en Chine. C'est vrai quoi, ici on élève et mange les poulets, cochons, vaches et cie, et ça ne choque personne après tout...

Finalement, j'ai fini par tomber sur le livre EAT de Gilles Lartigot. Ce livre a été une révélation, un déclic, une prise de conscience, appelez ça comme vous voulez, mais ça a posé un mot sur mes idées: le spécisme.

Définition: type de discrimination, à l'instar du racisme ou du sexisme, basée sur la différence entre espèces vue comme un critère moral déterminant la manière de traiter un être autre que soi (source l'internaute).

Alors aujourd'hui je demande à ceux qui lisent ces lignes: pourquoi pensez-vous qu'un cochon a plus le droit d'être mangé qu'un chat?

Parce qu'il est moins intelligent? Et bien je ne vais pas vous prouver le contraire scientifiquement car je n'en ai ni l'envie ni les moyens, mais allez faire un tour sur Facebook ou Instagram sur les comptes d'Esther the wonder Pig et revenez me dire qu'un cochon n'est pas doué de sentiments et d'intelligence.

Ensuite il y a tout un tas d'autres arguments plus valables les uns que les autres pour le végéta*isme: écologie, morphologie de l'être humain...si cela vous intéresse vous pouvez aller voir le discours de Gary Yourofsky sur YouTube.

Concernant le végétalisme, je n'ai pas encore sauté le pas car je ne m'en sens pas "capable" dans la vie de tous les jours pour le moment. Je vais bientôt vivre en Espagne où tous ces modes de vie sont encore moins bien perçus qu'en France, donc pour trouver des alternatives, il faut se lever de bonne heure!!! Cela dit, le végétalisme est la continuité de ma pensée.

Par contre j'ai totalement révolutionné ma façon de consommer au niveau cosmétiques. Fini Séphora et les grandes marques comme Chanel, Dior et cie qui me faisaient tant rêver quelques années auparavant. Déjà ces marques ne correspondent pas du tout au mode de vie éthique que j'adopte maintenant, et en plus j'ai compris qu'on paye très (très) cher pour se mettre de la m**** sur la figure. Mais ça c'est encore une autre histoire.

Si vous avez tenu pour lire tout ce pavé, je vous remercie. Je n'ai pas la prétention de penser que ce billet pourra faire changer les gens d'avis, et ça n'est pas sa vocation. Toutefois ça explique en partie mes choix à ceux qui se posent des questions.

A bientôt peut-être pour une recette,

Bibilicious

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog